Les différentes parties se sont rencontrées plus tôt dans la journée dans le cadre du suivi de l'accident de Godinne entre deux trains de marchandises, survenu le 11 mai dernier. Elles ont notamment analysé la situation, "sur base des inspections approfondies réalisées par Infrabel", le gestionnaire du réseau ferroviaire.

"Il a en outre été convenu d'organiser - à court terme - des réunions de suivis composées de spécialistes issus du Groupe SNCB et des organisations syndicales reconnues", poursuit le Groupe.

Ces réunions doivent permettre d'examiner "les procédures existantes en matière de communication entre Infrabel et les conducteurs ainsi que de formuler d'éventuelles pistes d'amélioration".

La circulation est perturbée depuis plusieurs jours sur la ligne 154 entre les gares de Jambes et de Dinant en raison d'une action des conducteurs de train du SACT (Syndicat autonome des conducteurs de trains). Infrabel a pourtant précisé à différentes reprises que la ligne en question répondait à toutes les garanties de sécurité.

Le Vif.be, avec Belga

Les différentes parties se sont rencontrées plus tôt dans la journée dans le cadre du suivi de l'accident de Godinne entre deux trains de marchandises, survenu le 11 mai dernier. Elles ont notamment analysé la situation, "sur base des inspections approfondies réalisées par Infrabel", le gestionnaire du réseau ferroviaire. "Il a en outre été convenu d'organiser - à court terme - des réunions de suivis composées de spécialistes issus du Groupe SNCB et des organisations syndicales reconnues", poursuit le Groupe. Ces réunions doivent permettre d'examiner "les procédures existantes en matière de communication entre Infrabel et les conducteurs ainsi que de formuler d'éventuelles pistes d'amélioration". La circulation est perturbée depuis plusieurs jours sur la ligne 154 entre les gares de Jambes et de Dinant en raison d'une action des conducteurs de train du SACT (Syndicat autonome des conducteurs de trains). Infrabel a pourtant précisé à différentes reprises que la ligne en question répondait à toutes les garanties de sécurité. Le Vif.be, avec Belga