"Sur base des discussions qu'il a eues avec les témoins des arrestations, notre avocat nous a dit que nos droits avaient clairement été violés", a expliqué Koen Verbert, le directeur de l'association socio-culturelle.

Le 9 février dernier, 7 sans-papiers avaient été arrêtés à la suite d'une opération de police au sein de l'asbl. Cette action, régulière selon la police, a suscité bon nombre de réactions de la part du monde culturel belge.

Ce dernier a dès lors décidé d'organiser différentes manifestations de protestation, dont l'une samedi à Bruxelles, au Kaaitheater, à proximité du canal. Ce lieu n'a pas été choisi au hasard, Jan Jambon ayant déclaré que l'opération policière de la semaine dernière avait été programmée dans le cadre du Plan Canal. Au cours de cette manifestation qui débutera à 14h00, différents témoins prendront la parole. Une table ronde sera également organisée afin de voir comment, à l'avenir, éviter ce genre "d'opération musclée".

"Sur base des discussions qu'il a eues avec les témoins des arrestations, notre avocat nous a dit que nos droits avaient clairement été violés", a expliqué Koen Verbert, le directeur de l'association socio-culturelle. Le 9 février dernier, 7 sans-papiers avaient été arrêtés à la suite d'une opération de police au sein de l'asbl. Cette action, régulière selon la police, a suscité bon nombre de réactions de la part du monde culturel belge. Ce dernier a dès lors décidé d'organiser différentes manifestations de protestation, dont l'une samedi à Bruxelles, au Kaaitheater, à proximité du canal. Ce lieu n'a pas été choisi au hasard, Jan Jambon ayant déclaré que l'opération policière de la semaine dernière avait été programmée dans le cadre du Plan Canal. Au cours de cette manifestation qui débutera à 14h00, différents témoins prendront la parole. Une table ronde sera également organisée afin de voir comment, à l'avenir, éviter ce genre "d'opération musclée".