Le Soir, Le Vif et le Standaard ont publié jeudi le contenu d'écoutes téléphoniques faisant état de l'existence potentielle d'acteurs encore non identifiés par la presse dans le Kazakhgate. Ces écoutes ont trait à un don effectué par l'avocate française de Patokh Chodiev, Françoise Degoul, à destination des oeuvres de la princesse Lea. Ce don a servi au final une association scoute présidée à l'époque par M. Godbille. L'ex-président du Sénat Armand De Decker avait assuré les protagonistes que le don était en provenance de l'Ordre de Malte, ce qu'a démenti l'organisation. (Belga)

Le Soir, Le Vif et le Standaard ont publié jeudi le contenu d'écoutes téléphoniques faisant état de l'existence potentielle d'acteurs encore non identifiés par la presse dans le Kazakhgate. Ces écoutes ont trait à un don effectué par l'avocate française de Patokh Chodiev, Françoise Degoul, à destination des oeuvres de la princesse Lea. Ce don a servi au final une association scoute présidée à l'époque par M. Godbille. L'ex-président du Sénat Armand De Decker avait assuré les protagonistes que le don était en provenance de l'Ordre de Malte, ce qu'a démenti l'organisation. (Belga)