"Je pense qu'il faut qu'on se parle, qu'on se réconcilie, parce que, franchement, on a tout à faire ensemble, j'en suis persuadée", a déclaré devant la presse la Première dame, qui ne s'est exprimée sur le sujet qu'en de très rares occasions depuis le début du mouvement en novembre. "Il faut qu'on soit tous ensemble", a précisé Mme Macron. (Belga)