Une réponse néanmoins assez superficielle : le ministre (N-V A) des Finances ne reprend que les chiffres de ces deux dernières années, explique la manière dont l'étude a été menée pour Eurostat et, concernant la fraude classique qui serait principalement à l'origine du trou annuel de 3 milliards dans les recettes TVA, se contente de dire que "la lutte contre la fraude TVA était et reste un point d'attention permanent dans la stratégie de contrôle du SPF Finances".

Pour le reste, il attend des propositions de la Commission européenne pour solidifier les systèmes de TVA. Peut-être pourrait-il aussi s'inspirer des méthodes du fisc hollandais. Aux Pays-Bas, le tax gap est plus de deux fois moins important que chez nous... De cela, Van Overtveldt n'a pas parlé.

Une réponse néanmoins assez superficielle : le ministre (N-V A) des Finances ne reprend que les chiffres de ces deux dernières années, explique la manière dont l'étude a été menée pour Eurostat et, concernant la fraude classique qui serait principalement à l'origine du trou annuel de 3 milliards dans les recettes TVA, se contente de dire que "la lutte contre la fraude TVA était et reste un point d'attention permanent dans la stratégie de contrôle du SPF Finances". Pour le reste, il attend des propositions de la Commission européenne pour solidifier les systèmes de TVA. Peut-être pourrait-il aussi s'inspirer des méthodes du fisc hollandais. Aux Pays-Bas, le tax gap est plus de deux fois moins important que chez nous... De cela, Van Overtveldt n'a pas parlé.