Dans le contexte d'un mouvement globalisé contre le racisme et les brutalités policières, l'indignation s'est aussi exprimée en Belgique sous forme de protestations et de vandalisme envers des monuments coloniaux controversés.

Le conseil communal de Gand a décidé jeudi de se séparer d'un buste du roi Léopold II, dans le droit fil d'initiatives entreprises par d'autres communes dans le pays.

La décision gantoise a été prise à la demande du groupe de travail "Décoloniser la ville". Celui-ci rendra son avis dans le courant de l'année sur d'autres monuments coloniaux installés dans la ville flamande.

Dans le contexte d'un mouvement globalisé contre le racisme et les brutalités policières, l'indignation s'est aussi exprimée en Belgique sous forme de protestations et de vandalisme envers des monuments coloniaux controversés. Le conseil communal de Gand a décidé jeudi de se séparer d'un buste du roi Léopold II, dans le droit fil d'initiatives entreprises par d'autres communes dans le pays. La décision gantoise a été prise à la demande du groupe de travail "Décoloniser la ville". Celui-ci rendra son avis dans le courant de l'année sur d'autres monuments coloniaux installés dans la ville flamande.