"Ce que nous avons trouvé dans ces exploitations" situées à Heuvelland, Lichtervelde, Wervik et Lendelede "est tellement grave que nous n'avions pas d'autre choix que de porter plainte", a commenté le président de Gaia, Michel Vandenbosch. "Si nous ne déposons pas plainte pour des abus aussi horribles, alors pour quoi porterions-nous plainte?". Selon Gaia, les animaux étaient très faibles, gravement blessés et gisaient dans leurs propres excréments. Concrètement, Gaia entend poursuivre les éleveurs pour exposition d'animaux à des souffrances inutiles, pour abattage inutile et pour exploitation d'animaux dans des conditions ne correspondant pas à leurs besoins. "Jusqu'à présent, la peine maximale pour ces infractions s'élève à six mois de prison et une amende de 16.000 euros", ajoute l'avocat de Gaia, Me Anthony Godfroid. Toutefois, "le ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts (N-VA), a déjà annoncé que les sanctions actuelles seront portées à cinq ans de prison et à des amendes considérablement plus élevées", a conclu l'avocat. (Belga)

"Ce que nous avons trouvé dans ces exploitations" situées à Heuvelland, Lichtervelde, Wervik et Lendelede "est tellement grave que nous n'avions pas d'autre choix que de porter plainte", a commenté le président de Gaia, Michel Vandenbosch. "Si nous ne déposons pas plainte pour des abus aussi horribles, alors pour quoi porterions-nous plainte?". Selon Gaia, les animaux étaient très faibles, gravement blessés et gisaient dans leurs propres excréments. Concrètement, Gaia entend poursuivre les éleveurs pour exposition d'animaux à des souffrances inutiles, pour abattage inutile et pour exploitation d'animaux dans des conditions ne correspondant pas à leurs besoins. "Jusqu'à présent, la peine maximale pour ces infractions s'élève à six mois de prison et une amende de 16.000 euros", ajoute l'avocat de Gaia, Me Anthony Godfroid. Toutefois, "le ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts (N-VA), a déjà annoncé que les sanctions actuelles seront portées à cinq ans de prison et à des amendes considérablement plus élevées", a conclu l'avocat. (Belga)