"Ces dernières semaines j'ai été tiraillé entre la loyauté familiale et l'intérêt national - c'est une tension insoluble et il est temps pour d'autres d'assumer mes rôles de député et de membre du gouvernement", a tweeté Jo Johnson, favorable à un deuxième référendum sur le Brexit, alors que son frère veut une sortie de l'UE au plus vite. (Belga)