Le parquet précise que le tireur présumé, en fuite depuis les faits, s'est présenté spontanément à la police le 9 novembre et a été placé sous mandat d'arrêt le jour même. Il nie cependant avoir été le tireur. Un premier suspect avait été interpellé peu après les faits, puis libéré après audition. Pour rappel, le 30 octobre dernier, un homme a fait feu avec un fusil sur un groupe constitué de deux bandes, rue de la Philanthropie, au c?ur du quartier des Marolles. Les motivations n'ont pas encore été établies avec clarté. Les tirs ont fait deux victimes, une blessée superficiellement et l'autre, touchée à la fesse et au bras, plus grièvement. Ses jours n'ont cependant pas été en danger. Il s'agit de deux frères (âgés de 17 et 24 ans) appartenant à une famille connue des autorités judiciaires entre autres pour trafic de stupéfiants. (Belga)

Le parquet précise que le tireur présumé, en fuite depuis les faits, s'est présenté spontanément à la police le 9 novembre et a été placé sous mandat d'arrêt le jour même. Il nie cependant avoir été le tireur. Un premier suspect avait été interpellé peu après les faits, puis libéré après audition. Pour rappel, le 30 octobre dernier, un homme a fait feu avec un fusil sur un groupe constitué de deux bandes, rue de la Philanthropie, au c?ur du quartier des Marolles. Les motivations n'ont pas encore été établies avec clarté. Les tirs ont fait deux victimes, une blessée superficiellement et l'autre, touchée à la fesse et au bras, plus grièvement. Ses jours n'ont cependant pas été en danger. Il s'agit de deux frères (âgés de 17 et 24 ans) appartenant à une famille connue des autorités judiciaires entre autres pour trafic de stupéfiants. (Belga)