L'Iran "condamne" cet acte et "exprime sa solidarité avec le peuple et le gouvernement allemand", a déclaré Bahram Ghassemi, porte-parole de la diplomatie iranienne, cité par les agences de presse Irna et Isna. M. Ghassemi a condamné "l'assassinat d'innocents sans défense" et a affirmé qu'"il n'y a d'autres choix que la lutte totale et sans distinction" contre le terrorisme. La tuerie de Munich est survenue quatre jours seulement après une attaque à la hache dans un train, lundi à Wurzbourg, également en Bavière, par un demandeur d'asile de 17 ans qui s'est réclamé de l'organisation djihadiste Etat islamique (EI). Un attentat qui a choqué l'Allemagne. La police allemande a indiqué n'avoir encore aucun élément permettant de déterminer si la tuerie de Munich était un attentat ou l'acte d'un forcené. (Belga)

L'Iran "condamne" cet acte et "exprime sa solidarité avec le peuple et le gouvernement allemand", a déclaré Bahram Ghassemi, porte-parole de la diplomatie iranienne, cité par les agences de presse Irna et Isna. M. Ghassemi a condamné "l'assassinat d'innocents sans défense" et a affirmé qu'"il n'y a d'autres choix que la lutte totale et sans distinction" contre le terrorisme. La tuerie de Munich est survenue quatre jours seulement après une attaque à la hache dans un train, lundi à Wurzbourg, également en Bavière, par un demandeur d'asile de 17 ans qui s'est réclamé de l'organisation djihadiste Etat islamique (EI). Un attentat qui a choqué l'Allemagne. La police allemande a indiqué n'avoir encore aucun élément permettant de déterminer si la tuerie de Munich était un attentat ou l'acte d'un forcené. (Belga)