L'incertitude a plané tout au long de la journée sur son état de santé. Le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem, a lui-même annoncé le décès de l'agent en milieu de matinée, dans un tweet qu'il a ensuite effacé. Le parquet de Liège parlait, un peu plus tard, de mort cérébrale. "Notre collègue est sorti de la salle d'opération. Il est aux soins intensifs. Son pronostic vital est toujours engagé", a précisé pour sa part le service de presse de la police de Liège, lundi après-midi. (Belga)