L'auteur des coups de feu, dans la chambre d'hôtel duquel ont été retrouvées de nombreuses armes à feu, a été abattu par la police et était un résident de la ville. Il se nomme Stephen Paddock et est âgé de 64 ans, selon le shérif Joe Lombardo. La police pense également avoir localisé la compagne de Stephen Paddock "mais ce n'est pas sûr à 100%", a précisé le shérif. Aucun motif n'a pour l'instant été avancé par les enquêteurs. Le shérif a également indiqué que plus de 200 personnes avaient été blessées, mais n'a pas souhaité donner de chiffre plus précis. La police fédérale va être associée à l'enquête, ce qui est l'usage dans ce genre de fusillades qui se produisent assez fréquemment aux Etats-Unis, même si elles font moins de victimes. Avant la tuerie de Las Vegas, la pire fusillade s'était produite à Orlando en Floride. Le 12 juin 2016, un Américain d'origine afghane, Omar Mateen, avait tué 49 personnes et en avait blessé une cinquantaine dans un club gay d'Orlando (Floride). Il s'agissait d'un attentat - le pire aux Etats-Unis depuis ceux du 11 septembre 2001. L'organisation Etat islamique (EI), auquel le terroriste avait fait allégeance, a revendiqué la fusillade. (Belga)

L'auteur des coups de feu, dans la chambre d'hôtel duquel ont été retrouvées de nombreuses armes à feu, a été abattu par la police et était un résident de la ville. Il se nomme Stephen Paddock et est âgé de 64 ans, selon le shérif Joe Lombardo. La police pense également avoir localisé la compagne de Stephen Paddock "mais ce n'est pas sûr à 100%", a précisé le shérif. Aucun motif n'a pour l'instant été avancé par les enquêteurs. Le shérif a également indiqué que plus de 200 personnes avaient été blessées, mais n'a pas souhaité donner de chiffre plus précis. La police fédérale va être associée à l'enquête, ce qui est l'usage dans ce genre de fusillades qui se produisent assez fréquemment aux Etats-Unis, même si elles font moins de victimes. Avant la tuerie de Las Vegas, la pire fusillade s'était produite à Orlando en Floride. Le 12 juin 2016, un Américain d'origine afghane, Omar Mateen, avait tué 49 personnes et en avait blessé une cinquantaine dans un club gay d'Orlando (Floride). Il s'agissait d'un attentat - le pire aux Etats-Unis depuis ceux du 11 septembre 2001. L'organisation Etat islamique (EI), auquel le terroriste avait fait allégeance, a revendiqué la fusillade. (Belga)