La police a précisé avoir été alertée à 12H55 (18H55 HB). Cet aéroport dans le sud-est des Etats-Unis voit transiter de nombreux touristes inscrits pour une croisière ou se rendant dans un pays des Caraïbes. Par ailleurs, "un certain nombre de personnes ont été évacuées à l'hôpital", a précisé le shérif dans un tweet. Les faits se sont déroulés dans la zone de récupération des bagages, a indiqué l'aéroport sur son compte Twitter. Toute l'activité de l'aéroport est suspendue, a-t-il ajouté. Les témoins ont décrit des voyageurs fuyant en courant et en criant. "Des tirs viennent de retentir. Tout le monde court", a ainsi tweeté l'ancien porte-parole de George W. Bush, Ari Fleischer, qui se trouvait sur place. D'autres passagers ont été regroupés sur le tarmac de l'aéroport, selon des images télévisées diffusées en direct, avant d'être conduits à nouveau à l'intérieur de l'édifice. Le motif de l'attaque est pour l'heure inconnu, a souligné Barbara Sharief, une élue locale. De nombreux véhicules de secours et de la police ont été déployés, selon des images diffusées par les chaînes d'information américaines. (Belga)

La police a précisé avoir été alertée à 12H55 (18H55 HB). Cet aéroport dans le sud-est des Etats-Unis voit transiter de nombreux touristes inscrits pour une croisière ou se rendant dans un pays des Caraïbes. Par ailleurs, "un certain nombre de personnes ont été évacuées à l'hôpital", a précisé le shérif dans un tweet. Les faits se sont déroulés dans la zone de récupération des bagages, a indiqué l'aéroport sur son compte Twitter. Toute l'activité de l'aéroport est suspendue, a-t-il ajouté. Les témoins ont décrit des voyageurs fuyant en courant et en criant. "Des tirs viennent de retentir. Tout le monde court", a ainsi tweeté l'ancien porte-parole de George W. Bush, Ari Fleischer, qui se trouvait sur place. D'autres passagers ont été regroupés sur le tarmac de l'aéroport, selon des images télévisées diffusées en direct, avant d'être conduits à nouveau à l'intérieur de l'édifice. Le motif de l'attaque est pour l'heure inconnu, a souligné Barbara Sharief, une élue locale. De nombreux véhicules de secours et de la police ont été déployés, selon des images diffusées par les chaînes d'information américaines. (Belga)