"A priori, les hypothèses de M. Peeters sont bancales. L'arrêté bruit de 1999 a été validé à plusieurs reprises par les plus hautes instances juridiques du pays. Mais ces hypothèses seront vérifiées, a commenté la ministre bruxelloise, à l'issue de la réunion hebdomadaire du gouvernement régional. Mme Fremault a répété son refus de reculer sur la fin d'une période de plus de quinze années d'un seuil de tolérance accordé dans l'application des normes, validée par le Conseil d'Etat en octobre dernier. La ministre bruxelloise a répété que malgré ses multiples rappels dans ce sens, le gouvernement fédéral n'a jusqu'à présent jamais ouvert la concertation à laquelle elle se dit prête à prendre part. De son côté, le cabinet de Mme Fremault a souligné que les arguments avancés par M. Peeters n'avaient pas été évoqués par les meilleurs avocats des compagnies aériennes et de Brussels airport dans la procédure de demande de suspension de la fin de la période de tolérance bruxelloise à l'égard des normes bruxelloises à laquelle le Conseil d'Etat n'a pas répondu favorablement. (Belga)

"A priori, les hypothèses de M. Peeters sont bancales. L'arrêté bruit de 1999 a été validé à plusieurs reprises par les plus hautes instances juridiques du pays. Mais ces hypothèses seront vérifiées, a commenté la ministre bruxelloise, à l'issue de la réunion hebdomadaire du gouvernement régional. Mme Fremault a répété son refus de reculer sur la fin d'une période de plus de quinze années d'un seuil de tolérance accordé dans l'application des normes, validée par le Conseil d'Etat en octobre dernier. La ministre bruxelloise a répété que malgré ses multiples rappels dans ce sens, le gouvernement fédéral n'a jusqu'à présent jamais ouvert la concertation à laquelle elle se dit prête à prendre part. De son côté, le cabinet de Mme Fremault a souligné que les arguments avancés par M. Peeters n'avaient pas été évoqués par les meilleurs avocats des compagnies aériennes et de Brussels airport dans la procédure de demande de suspension de la fin de la période de tolérance bruxelloise à l'égard des normes bruxelloises à laquelle le Conseil d'Etat n'a pas répondu favorablement. (Belga)