Maarten S., 44 ans, et Dirk F., 49 ans, le second suspect dans ce dossier, auraient mis en ?uvre des années durant un système de fausses factures au départ de plusieurs sociétés douteuses et une somme d'argent importante aurait ainsi été détournée. La chambre du conseil avait souhaité suspendre la surveillance électronique il y a deux semaines, mais le parquet était allé en appel de cette décision. Mardi, la chambre des mises en accusation a donc confirmé la décision de la chambre du conseil. Parmi les conditions à sa libération, Maarten S. ne pourra pas entrer en contact avec les autres protagonistes du dossier. Il ne pourra pas non plus voyager à l'étranger ou travailler dans le secteur financier. (Belga)

Maarten S., 44 ans, et Dirk F., 49 ans, le second suspect dans ce dossier, auraient mis en ?uvre des années durant un système de fausses factures au départ de plusieurs sociétés douteuses et une somme d'argent importante aurait ainsi été détournée. La chambre du conseil avait souhaité suspendre la surveillance électronique il y a deux semaines, mais le parquet était allé en appel de cette décision. Mardi, la chambre des mises en accusation a donc confirmé la décision de la chambre du conseil. Parmi les conditions à sa libération, Maarten S. ne pourra pas entrer en contact avec les autres protagonistes du dossier. Il ne pourra pas non plus voyager à l'étranger ou travailler dans le secteur financier. (Belga)