Le dossier qui sera introduit concernera l'électrification de la liaison Mol-Hamont-Weert (Pays-Bas) et la construction d'une liaison ferroviaire entre le terminal d'Athus et Mont Saint-Martin (France), afin de faciliter le transit du trafic de marchandises entre la France et la Belgique. La part non-subventionnée sera prise en charge au niveau belge. "Ces deux liaisons sont réclamées depuis longtemps, que ce soit par différents acteurs socio-économiques (pour Athus) ou par des autorités et organisations de voyageurs limbourgeoises locales (pour Mol-Hamont-Weert). Cette étape importante nous rapproche à grands pas de la réalisation de ces deux projets", a commenté M. Bellot. (Belga)

Le dossier qui sera introduit concernera l'électrification de la liaison Mol-Hamont-Weert (Pays-Bas) et la construction d'une liaison ferroviaire entre le terminal d'Athus et Mont Saint-Martin (France), afin de faciliter le transit du trafic de marchandises entre la France et la Belgique. La part non-subventionnée sera prise en charge au niveau belge. "Ces deux liaisons sont réclamées depuis longtemps, que ce soit par différents acteurs socio-économiques (pour Athus) ou par des autorités et organisations de voyageurs limbourgeoises locales (pour Mol-Hamont-Weert). Cette étape importante nous rapproche à grands pas de la réalisation de ces deux projets", a commenté M. Bellot. (Belga)