La tripartite classique, telle que la préconisent les présidents du PS et du sp.a, ne disposerait pas de majorité en Flandre, mais bien du côté francophone. "Si l'on veut faire ce genre d'expérience sur la population, nous verrons au plus tard en 2024 ce qu'elle en pense", a-t-il dit mardi sur les ondes de Radio 1. La complexité belge ne peut s'accorder avec une telle formule, selon le député nationaliste. "Je ne crois pas dans une forme de gouvernement minoritaire. La Belgique est trop enchevêtrée. Cet enchevêtrement en sortira renforcé". La N-VA n'en dit pas plus à ce stade des discussions. Elle attend de voir la réaction des autres partis, dont celle du CD&V qui jusqu'à présent n'a pas voulu s'engager dans une alliance sans la N-VA. (Belga)

La tripartite classique, telle que la préconisent les présidents du PS et du sp.a, ne disposerait pas de majorité en Flandre, mais bien du côté francophone. "Si l'on veut faire ce genre d'expérience sur la population, nous verrons au plus tard en 2024 ce qu'elle en pense", a-t-il dit mardi sur les ondes de Radio 1. La complexité belge ne peut s'accorder avec une telle formule, selon le député nationaliste. "Je ne crois pas dans une forme de gouvernement minoritaire. La Belgique est trop enchevêtrée. Cet enchevêtrement en sortira renforcé". La N-VA n'en dit pas plus à ce stade des discussions. Elle attend de voir la réaction des autres partis, dont celle du CD&V qui jusqu'à présent n'a pas voulu s'engager dans une alliance sans la N-VA. (Belga)