Lorsque nous lui avons demandé son ressenti face au " bashing " dont il fait l'objet au sud du pays, celui-ci a répon...

Lorsque nous lui avons demandé son ressenti face au " bashing " dont il fait l'objet au sud du pays, celui-ci a répondu : " On me traite de nazi-raciste-fasciste à longueur de temps, et c'est le PS qui donne le ton ", nous a-t-il répondu en substance, tandis que défilaient les plateaux de cava (catalan). Et lui de pointer Marie Arena, Laurette Onkelinx et André Flahaut (" rendez-vous compte, un ministre d'Etat ! "). Or, du côté de la gauche flamande, " personne ne me traite jamais de ces noms-là ! " Mais alors pourquoi seulement le PS ? " Parce qu'ils savent qu'ils vont perdre. "