Le député Francken devait présenter son livre "Continent sans frontière" à l'hôtel Vandervalk-Verviers, mais a finalement annulé sa conférence. Sa venue a en effet provoqué la vive hostilité de nombreux manifestants, réunis à l'appel de la FGTB de Verviers-Ostbelgien, notamment. La bourgmestre Muriel Targnion a participé à la manifestation. A l'arrivée de sympathisants de Theo Francken, du mobilier de la terrasse de l'hôtel a été lancé et les forces de l'ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogène pour éviter les échauffourées. La voiture de l'ancien secrétaire d'Etat a également été endommagée. Mercredi matin, ce dernier a introduit une plainte auprès de la police de Lubbeek pour des dégâts sur les deux flancs de son véhicule. Il a également mentionné dans celle-ci que la bourgmestre Targnion a fait preuve de "négligence sérieuse" en ne tentant pas de calmer les esprits. "Je souhaite que cela fasse l'objet d'une enquête", a souligné M. Francken. (Belga)