Organisée à l'appel de fédérations départementales de la FNSEA, premier syndicat agricole français, et de l'organisation des Jeunes agriculteurs, la manifestation rassemblait des voitures qui bloquaient la circulation aux alentours du rond-point des Champs-Elysées. "Soja argentin: OGM", était-il écrit sur un conteneur placé à l'entrée de l'avenue. Les manifestants protestent contre la possibilité d'importer des produits agricoles traités à des herbicides comme le glyphosate, alors même que la FNSEA craint que le gouvernement interdise unilatéralement l'emploi de tels herbicides en France. "M. Macron veut être le Monsieur Propre du monde, mais est le fossoyeur de l'agriculture", a déclaré Frédéric Arnoult, président des Jeunes agriculteurs d'Ile-de-France. "Comment on peut vouloir vendre du rêve aux Français sur une alimentation saine, alors qu'on nous enlève nos moyens de production", a-t-il ajouté. (Belga)

Organisée à l'appel de fédérations départementales de la FNSEA, premier syndicat agricole français, et de l'organisation des Jeunes agriculteurs, la manifestation rassemblait des voitures qui bloquaient la circulation aux alentours du rond-point des Champs-Elysées. "Soja argentin: OGM", était-il écrit sur un conteneur placé à l'entrée de l'avenue. Les manifestants protestent contre la possibilité d'importer des produits agricoles traités à des herbicides comme le glyphosate, alors même que la FNSEA craint que le gouvernement interdise unilatéralement l'emploi de tels herbicides en France. "M. Macron veut être le Monsieur Propre du monde, mais est le fossoyeur de l'agriculture", a déclaré Frédéric Arnoult, président des Jeunes agriculteurs d'Ile-de-France. "Comment on peut vouloir vendre du rêve aux Français sur une alimentation saine, alors qu'on nous enlève nos moyens de production", a-t-il ajouté. (Belga)