Alertée par des cris, une aide-soignante s'était rendue lundi soir dans la chambre de la victime, qui était en train de suffoquer, et avait croisé un résident octogénaire tenant un oreiller, selon le quotidien. Cet homme a été interpellé mardi après-midi et placé en garde à vue. Une expertise médicale et psychiatrique a été ordonnée, écrit Le Parisien. Toujours selon le quotidien, l'aide-soignante a été placée en garde à vue pour non-assistance à personne en danger. Une enquête pour homicide a été ouverte et confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de l'Essonne. (Belga)