L'homme a pris la fuite, a précisé le procureur Patrice Camberou. Samedi, à 19h34, les gendarmes sont intervenus au domicile du couple, après que le mari eût menacé sa femme avec un couteau, indique le procureur dans un communiqué. Sans attendre, l'arrivée des gendarmes, elle s'était réfugiée chez un voisin. Selon le procureur, les gendarmes étaient déjà intervenus, pour des problèmes de voisinage et des "faits de violences dont les plus récents dataient d'une dizaine de jours". Le mari avait alors été "interdit d'entrer en contact avec son épouse et autorisé à ne se rendre au domicile que pour les seuls besoins de son exercice professionnel". Arrivés sur place samedi à 19H52, les gendarmes constatent que l'homme a quitté les lieux et "invitent avec insistance la victime à quitter le domicile pour se rendre dans sa famille", écrit le procureur. Une heure plus tard, à 21H00, la victime leur signale que l'homme est revenu muni d'une arme à feu. Arrivés à 21H06, ils découvrent la femme morte, par blessure par arme à feu, au volant de son véhicule devant son domicile. En France, une femme meurt en moyenne tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-compagnon. (Belga)

L'homme a pris la fuite, a précisé le procureur Patrice Camberou. Samedi, à 19h34, les gendarmes sont intervenus au domicile du couple, après que le mari eût menacé sa femme avec un couteau, indique le procureur dans un communiqué. Sans attendre, l'arrivée des gendarmes, elle s'était réfugiée chez un voisin. Selon le procureur, les gendarmes étaient déjà intervenus, pour des problèmes de voisinage et des "faits de violences dont les plus récents dataient d'une dizaine de jours". Le mari avait alors été "interdit d'entrer en contact avec son épouse et autorisé à ne se rendre au domicile que pour les seuls besoins de son exercice professionnel". Arrivés sur place samedi à 19H52, les gendarmes constatent que l'homme a quitté les lieux et "invitent avec insistance la victime à quitter le domicile pour se rendre dans sa famille", écrit le procureur. Une heure plus tard, à 21H00, la victime leur signale que l'homme est revenu muni d'une arme à feu. Arrivés à 21H06, ils découvrent la femme morte, par blessure par arme à feu, au volant de son véhicule devant son domicile. En France, une femme meurt en moyenne tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-compagnon. (Belga)