Peu avant 15H00, vraisemblablement avec une arme de poing, le mari, né en 1928, a tiré sur son épouse, de cinq ans sa cadette, hospitalisée au service gérontologie d'une clinique de l'Haÿ-les-Roses en raison de sa maladie. Le couple a été retrouvé sans vie, une balle dans la tête, dans la chambre de la victime par un de leurs proches, a précisé une source proche du dossier, confirmant des informations du Parisien. "Le mari venait la voir tous les jours" mais il n'a vraisemblablement pas pu supporter l'avancée de la maladie, selon elle. Evoquant la teneur du mot laissé par l'octogénaire, il y a "peu de doutes" sur le déroulé des faits, la piste du "meurtre suivi de suicide" est donc privilégiée, a poursuivi cette même source. Le Service départemental de la police judiciaire est chargé de l'enquête. (Belga)