M. Poivre d'Arvor est "révolté par la manière dont on cherche à l'instrumentaliser pour assurer la promotion d'un roman", a poursuivi Me François Binet dans un communiqué à l'AFP, précisant que l'ancien présentateur était prêt à être entendu par les enquêteurs et comptait déposer plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre Florence Porcel. Une enquête pour viols a été ouverte contre l'ancien présentateur vedette du journal télévisé Patrick Poivre d'Arvor après la plainte d'une femme, a indiqué jeudi le parquet de Nanterre à l'AFP, confirmant une information du journal Le Parisien. Selon le quotidien, la plainte émane de l'écrivaine Florence Porcel, qui reproche au journaliste et romancier un rapport sexuel non consenti en 2004 et de lui avoir imposé une fellation en 2009. Les faits de 2004 se seraient déroulés dans le bureau de TF1 du présentateur à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, France) à l'issue d'un journal télévisé et ceux de 2009 au siège de la société de production A Prime Group, selon Le Parisien. L'enquête préliminaire, confiée à la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, "en est à ses tout débuts", a précisé le parquet. La plaignante n'a pas encore été entendue par la police, a précisé à l'AFP une source proche du dossier. Autrice et comédienne, Florence Porcel, 37 ans, s'est notamment fait connaître grâce à sa chaîne Youtube spécialisée en astronomie, "La folle histoire de l'Univers". Début janvier, elle a publié un roman "Pandorini" (Ed. JC Lattès) dans lequel elle raconte l'histoire "inspirée d'un épisode de sa vie" dans laquelle une jeune femme est violée par un "monstre sacré du cinéma français" qui la tient sous son emprise. Patrick Poivre d'Arvor, présentateur du JT de TF1 de 1987 et 2008, animait jusqu'en janvier dernier l'émission littéraire "Vive les livres" sur Cnews avant que la chaîne décide de l'arrêter. Il est également l'auteur d'une soixantaine d'ouvrages. Depuis le début de l'année, les accusations de viol ou d'agression sexuelle concernant des personnalités du monde de la culture ou de la politique se sont succédées, entraînant l'ouverture d'enquêtes judiciaires. (Belga)

M. Poivre d'Arvor est "révolté par la manière dont on cherche à l'instrumentaliser pour assurer la promotion d'un roman", a poursuivi Me François Binet dans un communiqué à l'AFP, précisant que l'ancien présentateur était prêt à être entendu par les enquêteurs et comptait déposer plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre Florence Porcel. Une enquête pour viols a été ouverte contre l'ancien présentateur vedette du journal télévisé Patrick Poivre d'Arvor après la plainte d'une femme, a indiqué jeudi le parquet de Nanterre à l'AFP, confirmant une information du journal Le Parisien. Selon le quotidien, la plainte émane de l'écrivaine Florence Porcel, qui reproche au journaliste et romancier un rapport sexuel non consenti en 2004 et de lui avoir imposé une fellation en 2009. Les faits de 2004 se seraient déroulés dans le bureau de TF1 du présentateur à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine, France) à l'issue d'un journal télévisé et ceux de 2009 au siège de la société de production A Prime Group, selon Le Parisien. L'enquête préliminaire, confiée à la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, "en est à ses tout débuts", a précisé le parquet. La plaignante n'a pas encore été entendue par la police, a précisé à l'AFP une source proche du dossier. Autrice et comédienne, Florence Porcel, 37 ans, s'est notamment fait connaître grâce à sa chaîne Youtube spécialisée en astronomie, "La folle histoire de l'Univers". Début janvier, elle a publié un roman "Pandorini" (Ed. JC Lattès) dans lequel elle raconte l'histoire "inspirée d'un épisode de sa vie" dans laquelle une jeune femme est violée par un "monstre sacré du cinéma français" qui la tient sous son emprise. Patrick Poivre d'Arvor, présentateur du JT de TF1 de 1987 et 2008, animait jusqu'en janvier dernier l'émission littéraire "Vive les livres" sur Cnews avant que la chaîne décide de l'arrêter. Il est également l'auteur d'une soixantaine d'ouvrages. Depuis le début de l'année, les accusations de viol ou d'agression sexuelle concernant des personnalités du monde de la culture ou de la politique se sont succédées, entraînant l'ouverture d'enquêtes judiciaires. (Belga)