La présidente du parti Front national était convoquée mercredi pour être entendue par les enquêteurs, mais elle a refusé de s'y rendre, ont indiqué vendredi à l'AFP des sources proches de l'enquête. "Comme pendant les régionales, je ne répondrai pas pendant la campagne électorale. Cette période ne permettant ni la neutralité ni la sérénité nécessaire au fonctionnement correct de la justice", a expliqué vendredi à l'AFP Mme Le Pen. Mercredi aussi, sa cheffe de cabinet Catherine Griset a été placée en garde à vue avant d'être inculpée pour recel d'abus de confiance. Le garde du corps de Marine Le Pen, Thierry Légier, a aussi été placé en garde à vue mercredi mais il en est ressorti sans inculpation. Protégée par son immunité de députée européenne, Marine Le Pen ne peut être contrainte pour être entendue ni soumise à aucune mesure coercitive. Il faudrait au préalable que les juges d'instruction fassent une demande de levée d'immunité, qui serait ensuite soumise au Parlement européen. (Belga)

La présidente du parti Front national était convoquée mercredi pour être entendue par les enquêteurs, mais elle a refusé de s'y rendre, ont indiqué vendredi à l'AFP des sources proches de l'enquête. "Comme pendant les régionales, je ne répondrai pas pendant la campagne électorale. Cette période ne permettant ni la neutralité ni la sérénité nécessaire au fonctionnement correct de la justice", a expliqué vendredi à l'AFP Mme Le Pen. Mercredi aussi, sa cheffe de cabinet Catherine Griset a été placée en garde à vue avant d'être inculpée pour recel d'abus de confiance. Le garde du corps de Marine Le Pen, Thierry Légier, a aussi été placé en garde à vue mercredi mais il en est ressorti sans inculpation. Protégée par son immunité de députée européenne, Marine Le Pen ne peut être contrainte pour être entendue ni soumise à aucune mesure coercitive. Il faudrait au préalable que les juges d'instruction fassent une demande de levée d'immunité, qui serait ensuite soumise au Parlement européen. (Belga)