La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a réaffirmé au Sénat que, comme cela a été annoncé au Parlement, les élections "se tiendront bien les 13 et 20 juin prochains". Le texte adopté mardi prévoit qu'"au plus tard le 1er avril", le gouvernement remette au Parlement un rapport, sur la base d'"une analyse de comité de scientifiques", "sur l'état de l'épidémie de Covid-19, sur les risques sanitaires à prendre en compte et sur les adaptations nécessaires à la tenue des scrutins et des campagnes électorales les précédant". Pour faciliter l'exercice du droit de vote, chaque électeur pourra disposer de deux procurations, contre une seule habituellement, comme lors du second tour des municipales. Il n'y aura pas de "clips de campagne" sur les chaînes de radio et de télévision du service public, contrairement à ce qu'avait souhaité le Sénat, mais des programmes pédagogiques sur le rôle des instances à renouveler. A l'initiative des députés, sera aussi autorisée la mise en place d'un numéro d'appel gratuit, à l'initiative des candidats, pour permettre aux électeurs de se renseigner sur leurs programmes. (Belga)

La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a réaffirmé au Sénat que, comme cela a été annoncé au Parlement, les élections "se tiendront bien les 13 et 20 juin prochains". Le texte adopté mardi prévoit qu'"au plus tard le 1er avril", le gouvernement remette au Parlement un rapport, sur la base d'"une analyse de comité de scientifiques", "sur l'état de l'épidémie de Covid-19, sur les risques sanitaires à prendre en compte et sur les adaptations nécessaires à la tenue des scrutins et des campagnes électorales les précédant". Pour faciliter l'exercice du droit de vote, chaque électeur pourra disposer de deux procurations, contre une seule habituellement, comme lors du second tour des municipales. Il n'y aura pas de "clips de campagne" sur les chaînes de radio et de télévision du service public, contrairement à ce qu'avait souhaité le Sénat, mais des programmes pédagogiques sur le rôle des instances à renouveler. A l'initiative des députés, sera aussi autorisée la mise en place d'un numéro d'appel gratuit, à l'initiative des candidats, pour permettre aux électeurs de se renseigner sur leurs programmes. (Belga)