Cet homme, né en 1984 et déjà connu des services de police, a fait l'objet d'une dénonciation évoquant un converti à l'islam radicalisé qui souhaitait s'en prendre à un magistrat belge avec lequel il avait eu maille à partir, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier. A son domicile, une quantité importante de poudre, des cartouches et d'autres éléments pouvant entrer dans la composition d'un engin explosif a été retrouvée, a ajouté cette source. L'homme a été placé en garde à vue. Le parquet de Lille est saisi de l'enquête. Contactée par l'AFP, la PJ n'a pas souhaité réagir dans l'immédiat. (Belga)