Le parquet entend requérir dimanche son inculpation pour tentative d'assassinats. "Il avait en projet de renverser des humains", a affirmé à l'AFP le procureur de Toulouse Pierre-Yves Couilleau, rapportant les propos du chauffard peu après son interpellation. Cet homme de 28 ans, aux lourds antécédents psychiatriques, avait été appréhendé à quelques centaines de mètres de la commission des faits vendredi après-midi. L'automobiliste, qui n'était pas fiché pour radicalisation, a volontairement renversé trois étudiantes chinoises alors qu'elles traversaient à un passage piéton à Blagnac. Les faits se sont déroulés devant un campus universitaire, l'Institut de gestion sociale. Parmi les trois victimes, des étudiantes chinoises en échange à l'ICD Toulouse-International Business School, deux, âgées d'une vingtaine d'années, restaient hospitalisées samedi, mais "leur état n'inspire plus d'inquiétude", a souligné M. Couilleau. (Belga)

Le parquet entend requérir dimanche son inculpation pour tentative d'assassinats. "Il avait en projet de renverser des humains", a affirmé à l'AFP le procureur de Toulouse Pierre-Yves Couilleau, rapportant les propos du chauffard peu après son interpellation. Cet homme de 28 ans, aux lourds antécédents psychiatriques, avait été appréhendé à quelques centaines de mètres de la commission des faits vendredi après-midi. L'automobiliste, qui n'était pas fiché pour radicalisation, a volontairement renversé trois étudiantes chinoises alors qu'elles traversaient à un passage piéton à Blagnac. Les faits se sont déroulés devant un campus universitaire, l'Institut de gestion sociale. Parmi les trois victimes, des étudiantes chinoises en échange à l'ICD Toulouse-International Business School, deux, âgées d'une vingtaine d'années, restaient hospitalisées samedi, mais "leur état n'inspire plus d'inquiétude", a souligné M. Couilleau. (Belga)