"Après analyse approfondie de ces textes par nos instances et après consultation de notre groupe parlementaire, nous arrivons à la conclusion que la rupture annoncée en mots par le PS et Ecolo ne se traduit ni en actes ni en chiffres", a pour sa part commenté Raoul Hedebouw, le porte-parole du parti. "La politique qui s'annonce est celle de la continuité et du statu quo. Aucun budget ni aucun chiffre n'accompagnent le document soumis, afin de cacher les conséquences pratiques de la non-remise en cause du cadre austéritaire imposé par l'Union européenne et le niveau fédéral. C'est pourtant ce cadre qu'il faut bousculer plutôt que de l'accepter pour former une coalition", a renchéri Germain Mugemangango, chef de groupe du PTB au parlement wallon. (Belga)

"Après analyse approfondie de ces textes par nos instances et après consultation de notre groupe parlementaire, nous arrivons à la conclusion que la rupture annoncée en mots par le PS et Ecolo ne se traduit ni en actes ni en chiffres", a pour sa part commenté Raoul Hedebouw, le porte-parole du parti. "La politique qui s'annonce est celle de la continuité et du statu quo. Aucun budget ni aucun chiffre n'accompagnent le document soumis, afin de cacher les conséquences pratiques de la non-remise en cause du cadre austéritaire imposé par l'Union européenne et le niveau fédéral. C'est pourtant ce cadre qu'il faut bousculer plutôt que de l'accepter pour former une coalition", a renchéri Germain Mugemangango, chef de groupe du PTB au parlement wallon. (Belga)