Benoît Drèze dit sortir du bois aujourd'hui en raison de l'évolution de la position d'Ecolo ces derniers jours. "Ils ont décidé de faire équipe avec le PS et sont dans une impasse." Il aurait exprimé son désaccord avec le choix de Maxime Prévot lors d'un bureau de parti le 5 juin, sans se faire entendre. "Entre-temps, j'ai beaucoup discuté avec des militants, à Liège: une grande partie me soutient", dit-il. Le Liégeois de 61 ans, qui affirme d'ailleurs avoir voté pour les écologistes dans sa jeunesse, voit dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour la biodiversité des "enjeux primordiaux". "Si le cdH a l'opportunité d'être dans une majorité à trois avec Ecolo, il faut y aller! " Il demande qu'un congrès national du cdH soit organisé pour que les militants décident librement de la participation au pouvoir après un débat contradictoire. La décision prise par le bureau de parti va au-delà de ses prérogatives, selon les statuts du cdH, invoque M. Drèze. (Belga)