Les discussions entre la N-VA, le CD&V et l'Open Vld sont toujours en cours en vue de former un gouvernement flamand. Le parlement flamand ouvrira d'ailleurs sa session sans la traditionnelle Déclaration de septembre du ministre-président. "Nous essayons de trancher les derniers noeuds", a souligné M. Francken. Le week-end passé, les négociateurs ont abordé la question du budget. M. Francken n'a pas voulu s'étendre sur ce point mais il a indiqué que "l'équilibre à la fin de la législature sera l'objectif". Interrogé sur la formation d'un gouvernement fédéral, l'ex-secrétaire d'Etat a plaidé pour un "exercice intellectuel conséquent avec le PS". "Si ça marche et que nous pouvons atterrir, c'est bien. Mais si ça ne marche pas, nous devons être en mesure de regarder l'électeur droit dans les yeux et montrer que nous avons travaillé dur, et vraiment essayé", a-t-il ajouté. (Belga)