La note de départ que l'informateur Bart De Wever a diffusée lundi en matinée avait déjà été soumise au CD&V et à l'Open Vld. Leur bureau de parti respectif doit donner le feu vert ou non, ces prochaines heures, au lancement de la formation du gouvernement.

Selon cette note, la Flandre doit pouvoir concurrencer les grands pays scandinaves. Le futur gouvernement flamand veut aider au moins 120.000 Flamands à trouver un emploi ces prochaines années. Objectif: un taux d'emploi de 80%. La note prévoit aussi que la Flandre devienne une "référence mondiale" en termes d'innovation, de transformation digitale et de technologie. La note de départ prend en compte la responsabilité et la solidarité comme principes directeurs.