Comme le président du PS, Paul Magnette, le président de la N-VA Bart De Wever a également publié un message vidéo dans lequel il explique pourquoi il a accepté la mission du roi Philippe de tenter de former un gouvernement avec Paul Magnette. Dans la séquence, Bart De Wever répète la position de la N-VA selon laquelle la Belgique est "totalement en panne sur le plan institutionnel". Pour De Wever, le fait que le PS ait indiqué vouloir revoir ce cadre institutionnel est "une piste à explorer". Le président de la N-VA souligne également le contexte particulièrement difficile. La crise sanitaire sera suivie d'un "coup de tonnerre économique", qui "nous coûtera certainement beaucoup en Flandre". De plus, De Wever souligne l'absence d'un gouvernement fédéral fort, faisant référence à un navire "sans gouvernail". "Les problèmes doivent être abordés maintenant", a-t-il ajouté. (Belga)

Comme le président du PS, Paul Magnette, le président de la N-VA Bart De Wever a également publié un message vidéo dans lequel il explique pourquoi il a accepté la mission du roi Philippe de tenter de former un gouvernement avec Paul Magnette. Dans la séquence, Bart De Wever répète la position de la N-VA selon laquelle la Belgique est "totalement en panne sur le plan institutionnel". Pour De Wever, le fait que le PS ait indiqué vouloir revoir ce cadre institutionnel est "une piste à explorer". Le président de la N-VA souligne également le contexte particulièrement difficile. La crise sanitaire sera suivie d'un "coup de tonnerre économique", qui "nous coûtera certainement beaucoup en Flandre". De plus, De Wever souligne l'absence d'un gouvernement fédéral fort, faisant référence à un navire "sans gouvernail". "Les problèmes doivent être abordés maintenant", a-t-il ajouté. (Belga)