A l'entrée de la réunion, le président du CD&V, Joachim Coens, a estimé qu'une majorité devait être recherchée pour accorder la confiance au nouveau gouvernement fédéral. Le président d'Open Vld, Egbert Lachaert, a de son côté déclaré que l'objectif devait toujours être de trouver une majorité. Il s'est toutefois montré ouvert à aborder la question de savoir si cette majorité devait être trouvée à l'intérieur du gouvernement ou via un soutien extérieur. Selon lui, l'actuelle coalition "est un bon point de départ". Le président du MR Georges-Louis Bouchez a rappelé pour sa part que sa préférence allait à un gouvernement majoritaire. Mais si cela ne fonctionne pas, il reste disposé à examiner d'autres options, soulignant que d'autres coalitions minoritaires sont aussi possibles. (Belga)

A l'entrée de la réunion, le président du CD&V, Joachim Coens, a estimé qu'une majorité devait être recherchée pour accorder la confiance au nouveau gouvernement fédéral. Le président d'Open Vld, Egbert Lachaert, a de son côté déclaré que l'objectif devait toujours être de trouver une majorité. Il s'est toutefois montré ouvert à aborder la question de savoir si cette majorité devait être trouvée à l'intérieur du gouvernement ou via un soutien extérieur. Selon lui, l'actuelle coalition "est un bon point de départ". Le président du MR Georges-Louis Bouchez a rappelé pour sa part que sa préférence allait à un gouvernement majoritaire. Mais si cela ne fonctionne pas, il reste disposé à examiner d'autres options, soulignant que d'autres coalitions minoritaires sont aussi possibles. (Belga)