Selon les enquêteurs, certains agents de joueurs auraient mis au point toutes sortes de mécanismes dans le système de transferts pour notamment blanchir de l'argent. "Je suis en contact étroit depuis quelques jours avec les instances européennes du football", a affirmé le président du RSC Anderlecht.

"Elles suivent cette affaire de près et nous soutiennent pleinement. Peut-être pourrons-nous même montrer l'exemple et transformer une catastrophe en opportunité." Au sujet des matches truqués, Marc Coucke se montre également très remonté: "C'est, par définition, ce qui ne peut jamais arriver, à aucun niveau et dans aucun pays. C'est le pire qui puisse arriver au football."