Actuellement, un jeune joueur ne peut signer un contrat professionnel qu'à partir de 16 ans. Bon nombre de pépites sont dès lors débauchées par de grands clubs étrangers avant ce cap, les clubs formateurs devant se contenter des indemnités de formation. La Pro League propose dès lors d'aligner le statut des sportifs sur celui des apprentis des métiers techniques, qui peuvent signer un contrat de travail dès 15 ans. Le dossier sera discuté en commission paritaire du sport en septembre. La Pro League étudie également l'instauration d'un fair-play financier national, comparable à celui mis en place par l'UEFA au niveau européen. (Belga)

Actuellement, un jeune joueur ne peut signer un contrat professionnel qu'à partir de 16 ans. Bon nombre de pépites sont dès lors débauchées par de grands clubs étrangers avant ce cap, les clubs formateurs devant se contenter des indemnités de formation. La Pro League propose dès lors d'aligner le statut des sportifs sur celui des apprentis des métiers techniques, qui peuvent signer un contrat de travail dès 15 ans. Le dossier sera discuté en commission paritaire du sport en septembre. La Pro League étudie également l'instauration d'un fair-play financier national, comparable à celui mis en place par l'UEFA au niveau européen. (Belga)