La proposition de loi, dégagée après la relance du groupe de travail sur le Fonds Blouses blanches et "un long travail de concertation", est portée par Marc Goblet et Jan Bertels et cosignée par les députés de 10 partis (PS, sp.a, Ecolo, Groen, MR, Open VLD, CD&V, CdH, PTB et N-VA), informe jeudi soir un communiqué des groupes PS et sp.a à la Chambre. En novembre 2019, ce groupe de travail avait permis d'adopter une première proposition de loi de Jan Bertels pour libérer 67 millions d'euros afin de créer des emplois supplémentaires dans le secteur du personnel soignant La crise sanitaire du Covid-19 a mis en évidence qu'il "fallait se mettre au chevet des blouses blanches", signalent les deux députés socialistes. La proposition de loi qui sera prise en considération jeudi prévoit donc de pérenniser le Fonds Blouses blanches, avec 402 millions d'euros par an consacrés à l'amélioration de la formation et l'engagement de personnel soignant. De cette manne, 354 millions d'euros sont affectés au renforcement de l'emploi du personnel soignant salarié - dont 320 millions pour recruter du personnel salarié à domicile ou à l'hôpital et 35 millions pour renforcer la formation. A ceci s'ajoutent 48 millions d'euros pour améliorer l'emploi du personnel soignant indépendant. (Belga)

La proposition de loi, dégagée après la relance du groupe de travail sur le Fonds Blouses blanches et "un long travail de concertation", est portée par Marc Goblet et Jan Bertels et cosignée par les députés de 10 partis (PS, sp.a, Ecolo, Groen, MR, Open VLD, CD&V, CdH, PTB et N-VA), informe jeudi soir un communiqué des groupes PS et sp.a à la Chambre. En novembre 2019, ce groupe de travail avait permis d'adopter une première proposition de loi de Jan Bertels pour libérer 67 millions d'euros afin de créer des emplois supplémentaires dans le secteur du personnel soignant La crise sanitaire du Covid-19 a mis en évidence qu'il "fallait se mettre au chevet des blouses blanches", signalent les deux députés socialistes. La proposition de loi qui sera prise en considération jeudi prévoit donc de pérenniser le Fonds Blouses blanches, avec 402 millions d'euros par an consacrés à l'amélioration de la formation et l'engagement de personnel soignant. De cette manne, 354 millions d'euros sont affectés au renforcement de l'emploi du personnel soignant salarié - dont 320 millions pour recruter du personnel salarié à domicile ou à l'hôpital et 35 millions pour renforcer la formation. A ceci s'ajoutent 48 millions d'euros pour améliorer l'emploi du personnel soignant indépendant. (Belga)