La Chambre a approuvé par amendement à la loi sur les douzièmes provisoires la création d'un Fonds destiné à améliorer le sort du personnel infirmier. Cet amendement, initié par le PTB, devait toutefois être mis en oeuvre par une proposition de loi pour assurer la répartition des 67 millions prévus pour cette année et des 402 millions sur base annuelle. "Notre accord prend en compte l'intérêt de tout le secteur", s'est réjoui M. Goblet L'accord qui a réuni les socialistes, les écologistes, les libéraux, le PTB, le cdH et le CD&V veille à toucher tous les infirmières et infirmiers qui relèvent de l'échelon fédéral, c'est-à-dire les hôpitaux mais aussi à domicile, que ce soit comme salarié ou indépendant. Huit millions d'euros sont prévus pour les indépendants, qui devront déterminer la manière de les utiliser, et 59 millions pour les autres. Le personnel infirmier des autres niveaux de pouvoir n'est pas concerné. "J'appelle les Régions à emboîter le pas et dégager également un budget. La pression qui règne sur le personnel des maisons de repos ou dans les institutions qui prennent en charge les personnes handicapées est aussi importante qu'à l'hôpital ou à domicile", a expliqué la cheffe de groupe cdH, Catherine Fonck. L'amendement sera déposé mercredi en commission de la Santé. (Belga)

La Chambre a approuvé par amendement à la loi sur les douzièmes provisoires la création d'un Fonds destiné à améliorer le sort du personnel infirmier. Cet amendement, initié par le PTB, devait toutefois être mis en oeuvre par une proposition de loi pour assurer la répartition des 67 millions prévus pour cette année et des 402 millions sur base annuelle. "Notre accord prend en compte l'intérêt de tout le secteur", s'est réjoui M. Goblet L'accord qui a réuni les socialistes, les écologistes, les libéraux, le PTB, le cdH et le CD&V veille à toucher tous les infirmières et infirmiers qui relèvent de l'échelon fédéral, c'est-à-dire les hôpitaux mais aussi à domicile, que ce soit comme salarié ou indépendant. Huit millions d'euros sont prévus pour les indépendants, qui devront déterminer la manière de les utiliser, et 59 millions pour les autres. Le personnel infirmier des autres niveaux de pouvoir n'est pas concerné. "J'appelle les Régions à emboîter le pas et dégager également un budget. La pression qui règne sur le personnel des maisons de repos ou dans les institutions qui prennent en charge les personnes handicapées est aussi importante qu'à l'hôpital ou à domicile", a expliqué la cheffe de groupe cdH, Catherine Fonck. L'amendement sera déposé mercredi en commission de la Santé. (Belga)