La N-VA doit se priver de 10 sièges au parlement flamand et en conserve 33. Le Vlaams Belang, deuxième parti de Flandre, obtient 23 sièges. Suivent le CD&V avec 20 sièges, l'Open Vld (16), Groen (15) et le sp.a (13). Le PVDA (PTB) fait son entrée au parlement flamand pour la première fois avec trois élus. L'actuelle coalition N-VA, CD&V et Open Vld garde sa majorité avec 69 sièges sur 124. N-VA et Vlaams Belang n'obtiennent pas de majorité à deux. Si la N-VA voulait créer une coalition avec le sp.a et l'Open Vld, comme cela avait été pressenti ces dernières semaines, le gouvernement disposerait de 62 sièges sur 124. (Belga)