En Flandre, la bulle née du soutien incontrôlé aux propriétaires de panneaux photovoltaïques est montée à quelque 2 milliards d'euros. La ministre flamande de l'Énergie Annemie Turtelboom a décidé de la réduire d'ici 2021 via un prélèvement.

Les clients protégés et ceux disposant d'un compteur à budget seront aussi mis à contribution, mais dans une moindre mesure (25 euros par an). Ceux qui consomment moins de 5 MWh payeront 100 euros, ceux entre 5 et 10 MWh 130 euros.

L'association environnementaliste Bond Beter Leefmilieu ainsi que les syndicats socialiste et chrétien ont dénoncé le choix du gouvernement de faire porter la part du lion de ce prélèvement aux ménages, en épargnant les entreprises qui, proportionnellement, payeraient 50 fois moins selon eux.

En Flandre, la bulle née du soutien incontrôlé aux propriétaires de panneaux photovoltaïques est montée à quelque 2 milliards d'euros. La ministre flamande de l'Énergie Annemie Turtelboom a décidé de la réduire d'ici 2021 via un prélèvement. Les clients protégés et ceux disposant d'un compteur à budget seront aussi mis à contribution, mais dans une moindre mesure (25 euros par an). Ceux qui consomment moins de 5 MWh payeront 100 euros, ceux entre 5 et 10 MWh 130 euros. L'association environnementaliste Bond Beter Leefmilieu ainsi que les syndicats socialiste et chrétien ont dénoncé le choix du gouvernement de faire porter la part du lion de ce prélèvement aux ménages, en épargnant les entreprises qui, proportionnellement, payeraient 50 fois moins selon eux.