Le Conseil d'État avait souligné dans un avis récent qu'une telle interdiction généralisée allait à l'encontre de la liberté de culte, mais le ministre Weyts, faisant primer le bien-être animal, avait dit refuser de laisser tomber son ambition. Il dit avoir ressenti des "signaux positifs" à travers les récents contacts qu'il a eus avec des représentants des cultes. Un rapport de M. Vanthemsche est attendu pour le premier semestre 2017. (Belga)

Le Conseil d'État avait souligné dans un avis récent qu'une telle interdiction généralisée allait à l'encontre de la liberté de culte, mais le ministre Weyts, faisant primer le bien-être animal, avait dit refuser de laisser tomber son ambition. Il dit avoir ressenti des "signaux positifs" à travers les récents contacts qu'il a eus avec des représentants des cultes. Un rapport de M. Vanthemsche est attendu pour le premier semestre 2017. (Belga)