Médecins du Monde appelle à changer le système pour que les personnes sans-abri puissent accéder à une aide médicale toute l'année. "Chaque année, nous recevons plus de patients et nous ne nous attendons pas à ce que la tendance s'inverse", avance Nel Vandevannet, directrice des projets belges de Médecins du Monde. "Mettre en place, maintenir et fermer les centres d'hébergement d'urgence a un coût qu'il faut payer, année après année, parce que le Plan hiver n'apporte aucune solution structurelle au problème du sans-abrisme. C'est comme mettre un pansement sur une plaie béante!" Médecins du Monde demande par ailleurs la fin de la territorialité, qui exige d'une personne qu'elle renseigne une adresse de résidence pour recevoir une carte médicale. Les ministres Céline Fremault et Pascal Smet, accompagnés de Rudi Vervoort, responsable de la Régie foncière de la Région de Bruxelles-capitale, des responsables du CPAS de la Ville de Bruxelles et de représentants du Samusocial présenteront mercredi les solutions qu'ils mettront en place pour renforcer structurellement l'accueil des personnes sans-abri tout au long de l'année. Un bilan complet de l'accueil hivernal en Région bruxelloise sera aussi dressé à cette occasion. Les premiers chiffres disponibles indiquent qu'il a permis d'offrir 160.412 nuitées à 4.570 personnes, dont 751 familles. Les élus présenteront également le dispositif "bas seuil", qui vise à offrir une solution aux personnes en errance dans le métro. (Belga)

Médecins du Monde appelle à changer le système pour que les personnes sans-abri puissent accéder à une aide médicale toute l'année. "Chaque année, nous recevons plus de patients et nous ne nous attendons pas à ce que la tendance s'inverse", avance Nel Vandevannet, directrice des projets belges de Médecins du Monde. "Mettre en place, maintenir et fermer les centres d'hébergement d'urgence a un coût qu'il faut payer, année après année, parce que le Plan hiver n'apporte aucune solution structurelle au problème du sans-abrisme. C'est comme mettre un pansement sur une plaie béante!" Médecins du Monde demande par ailleurs la fin de la territorialité, qui exige d'une personne qu'elle renseigne une adresse de résidence pour recevoir une carte médicale. Les ministres Céline Fremault et Pascal Smet, accompagnés de Rudi Vervoort, responsable de la Régie foncière de la Région de Bruxelles-capitale, des responsables du CPAS de la Ville de Bruxelles et de représentants du Samusocial présenteront mercredi les solutions qu'ils mettront en place pour renforcer structurellement l'accueil des personnes sans-abri tout au long de l'année. Un bilan complet de l'accueil hivernal en Région bruxelloise sera aussi dressé à cette occasion. Les premiers chiffres disponibles indiquent qu'il a permis d'offrir 160.412 nuitées à 4.570 personnes, dont 751 familles. Les élus présenteront également le dispositif "bas seuil", qui vise à offrir une solution aux personnes en errance dans le métro. (Belga)