Lors de la garde à vue, débutée mardi, il n'y a pas eu de "reconnaissance franche des faits" de la part de Michel Fourniret mais "des réponses plus ou moins floues qui appellent des vérifications, des investigations", a souligné la procureure Carole. Des éléments "qui peuvent laisser penser à un cheminement" dans le département à l'époque des faits mais nécessitent une "analyse très méticuleuse des déplacements de l'intéressé", a-t-elle ajouté. Concernant Monique Olivier "son rôle n'est pas établi à ce stade des vérifications". L'enquête porte sur la disparition de Lydie Logé, 29 ans, à Saint-Christophe-le-Jajolet, le 18 décembre 1993. Elle avait été rouverte en 2018 en raison de rapprochements établis "entre les traces ADN issues de composés organiques trouvés dans la camionnette de Michel Fourniret et l'ADN de la famille de la personne disparue". Michel Fourniret a été condamné en 2008 à la perpétuité incompressible pour sept meurtres de jeunes femmes ou d'adolescentes entre 1987 et 2001, précédés d'un viol ou d'une tentative de viol. Monique Olivier avait été condamnée à la perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 28 ans, pour complicité dans quatre des meurtres et le viol en réunion d'une jeune fille. Le 16 novembre 2018, Michel Fourniret a été à nouveau condamné à la perpétuité pour l'assassinat en 1988 de Farida Hammiche, dont le corps n'a jamais été retrouvé. Son ex-épouse Monique Olivier était condamnée à 20 ans de réclusion criminelle. (Belga)

Lors de la garde à vue, débutée mardi, il n'y a pas eu de "reconnaissance franche des faits" de la part de Michel Fourniret mais "des réponses plus ou moins floues qui appellent des vérifications, des investigations", a souligné la procureure Carole. Des éléments "qui peuvent laisser penser à un cheminement" dans le département à l'époque des faits mais nécessitent une "analyse très méticuleuse des déplacements de l'intéressé", a-t-elle ajouté. Concernant Monique Olivier "son rôle n'est pas établi à ce stade des vérifications". L'enquête porte sur la disparition de Lydie Logé, 29 ans, à Saint-Christophe-le-Jajolet, le 18 décembre 1993. Elle avait été rouverte en 2018 en raison de rapprochements établis "entre les traces ADN issues de composés organiques trouvés dans la camionnette de Michel Fourniret et l'ADN de la famille de la personne disparue". Michel Fourniret a été condamné en 2008 à la perpétuité incompressible pour sept meurtres de jeunes femmes ou d'adolescentes entre 1987 et 2001, précédés d'un viol ou d'une tentative de viol. Monique Olivier avait été condamnée à la perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 28 ans, pour complicité dans quatre des meurtres et le viol en réunion d'une jeune fille. Le 16 novembre 2018, Michel Fourniret a été à nouveau condamné à la perpétuité pour l'assassinat en 1988 de Farida Hammiche, dont le corps n'a jamais été retrouvé. Son ex-épouse Monique Olivier était condamnée à 20 ans de réclusion criminelle. (Belga)