"Tous les passagers et membres d'équipage du Freewinds ont été complètement déclarés libérés de tout risque possible d'infection par la rougeole, ou du risque de contaminer d'autres personnes", a déclaré l'organisation dans un communiqué mercredi. "Tous les passagers et membres d'équipage sont libres d'aller et venir à leur guise", a ajouté le bureau des relations médias de la Scientologie dans un message à l'AFP. La personne malade était une membre d'équipage qui, selon l'organisation, a complètement guéri et a été déclarée saine par les autorités médicales une semaine auparavant. Elle avait été placée en confinement à bord. Le navire, basé à Willemstad dans l'île de Curaçao dans les Antilles néerlandaises, avait été placé en quarantaine à son arrivée à Sainte-Lucie le 30 avril. Il y était resté deux jours, puis était retourné à Willemstad le 4 mai où les autorités locales avaient également déclaré une quarantaine, le temps de vérifier que les passagers étaient immunisés ou sans risque de contracter le virus. (Belga)