Des accrochages ont été signalés dans la périphérie de Lashkar Gah, la capitale de cette province qui a été le théâtre d'intenses combats depuis le 1er mai, date à laquelle les États-Unis étaient supposés avoir retiré leurs 2.500 soldats encore présents sur place, ont indiqué un porte-parole de l'armée et un responsable local. (Belga)

Des accrochages ont été signalés dans la périphérie de Lashkar Gah, la capitale de cette province qui a été le théâtre d'intenses combats depuis le 1er mai, date à laquelle les États-Unis étaient supposés avoir retiré leurs 2.500 soldats encore présents sur place, ont indiqué un porte-parole de l'armée et un responsable local. (Belga)