"La direction de l'administration pénitentiaire du ministère de la Justice a ouvert une cellule de crise. Toutes les mesures de sécurité du périmètre ont immédiatement été mises en place", soulignait le communiqué. Les autorités judiciaires et la direction interrégionale de Rennes ont été mobilisées, les équipes régionales d'intervention et de sécurité (ERIS) de Rennes dépêchées ainsi qu'une équipe du Raid. Les otages étaient retenus sous la menace d'un couteau par un homme qui réclamait d'être transféré vers une autre prison, celle de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne, précisait BFMTV sur son site internet, soulignant que le forcené détenait également un autre prisonnier. Il était condamné pour trafic de drogue et détention d'armes. (Belga)

"La direction de l'administration pénitentiaire du ministère de la Justice a ouvert une cellule de crise. Toutes les mesures de sécurité du périmètre ont immédiatement été mises en place", soulignait le communiqué. Les autorités judiciaires et la direction interrégionale de Rennes ont été mobilisées, les équipes régionales d'intervention et de sécurité (ERIS) de Rennes dépêchées ainsi qu'une équipe du Raid. Les otages étaient retenus sous la menace d'un couteau par un homme qui réclamait d'être transféré vers une autre prison, celle de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne, précisait BFMTV sur son site internet, soulignant que le forcené détenait également un autre prisonnier. Il était condamné pour trafic de drogue et détention d'armes. (Belga)