Ce dernier indique que la pénurie de personnel génère des problèmes. "Cette pénurie a un impact énorme sur les modalités de congé et mène à un surplus de travail et à l'insécurité". Le syndicat veut donc obtenir un ajustement du paquet de travail lié au personnel disponible. Une première concertation avait déjà eu lieu entre syndicat et direction avant la grève, mais sans résultat. Pour le moment, aucune autre concertation n'est à l'agenda. Aucune solution n'est donc envisagée à ce stade. Si la situation reste dans l'impasse, une nouvelle grève de 48 heures est envisagée du 11 juillet au 13 juillet à 22 heures. (Belga)

Ce dernier indique que la pénurie de personnel génère des problèmes. "Cette pénurie a un impact énorme sur les modalités de congé et mène à un surplus de travail et à l'insécurité". Le syndicat veut donc obtenir un ajustement du paquet de travail lié au personnel disponible. Une première concertation avait déjà eu lieu entre syndicat et direction avant la grève, mais sans résultat. Pour le moment, aucune autre concertation n'est à l'agenda. Aucune solution n'est donc envisagée à ce stade. Si la situation reste dans l'impasse, une nouvelle grève de 48 heures est envisagée du 11 juillet au 13 juillet à 22 heures. (Belga)