Dans deux tweets successifs, M. Bolsonaro a accusé M. Macron d'"instrumentaliser une question intérieure au Brésil et aux autres pays amazoniens" avec "un ton sensationnaliste qui ne contribue en rien à régler le problème". (Belga)