Le coup d'envoi de cette joute particulière a été donné à 16h30 dans la cour du palais provincial. Le lieu avait été tenu secret jusqu'au dernier moment pour éviter les badauds et est resté clos, la présence de public étant interdite. Les champions, choisis par les leurs, se sont donnés la réplique dans un tournoi à élimination directe. Après tirage au sort, ils ont combattu simultanément en un contre un, tous munis d'un masque. Un échasseur qui triomphait de son adversaire avait ensuite le droit de prêter renfort à un autre membre de son équipe. A ce petit jeu, ce sont les Mélans et en particulier les frères Dessambre, Martin et Nicolas, qui ont été les plus forts. Après avoir difficilement écarté le dernier Avresse, le vaillant Robin Botron, ils se sont retrouvés en finale. Au terme d'un combat expéditif d'à peine 20 secondes, c'est alors le plus jeune d'entre eux, Martin (28 ans), qui l'a emporté. "Le niveau des participants, l'intensité, les pavés et surtout le port du masque ont rendu ce tournoi très difficile", a expliqué le vainqueur, dont c'était le premier triomphe dans un combat des échasseurs. "Cette victoire a un goût particulier étant donné le contexte. J'espère que l'an prochain nous pourrons à nouveau combattre pour l'Echasse d'or, qui reste mon objectif ultime." (Belga)

Le coup d'envoi de cette joute particulière a été donné à 16h30 dans la cour du palais provincial. Le lieu avait été tenu secret jusqu'au dernier moment pour éviter les badauds et est resté clos, la présence de public étant interdite. Les champions, choisis par les leurs, se sont donnés la réplique dans un tournoi à élimination directe. Après tirage au sort, ils ont combattu simultanément en un contre un, tous munis d'un masque. Un échasseur qui triomphait de son adversaire avait ensuite le droit de prêter renfort à un autre membre de son équipe. A ce petit jeu, ce sont les Mélans et en particulier les frères Dessambre, Martin et Nicolas, qui ont été les plus forts. Après avoir difficilement écarté le dernier Avresse, le vaillant Robin Botron, ils se sont retrouvés en finale. Au terme d'un combat expéditif d'à peine 20 secondes, c'est alors le plus jeune d'entre eux, Martin (28 ans), qui l'a emporté. "Le niveau des participants, l'intensité, les pavés et surtout le port du masque ont rendu ce tournoi très difficile", a expliqué le vainqueur, dont c'était le premier triomphe dans un combat des échasseurs. "Cette victoire a un goût particulier étant donné le contexte. J'espère que l'an prochain nous pourrons à nouveau combattre pour l'Echasse d'or, qui reste mon objectif ultime." (Belga)