La Gaillarde d'argent a été créée en 1928 dans le cadre des joutes littéraires des "Wallos". Elle récompense aujourd'hui les Namurois qui "ont illustré les mérites de la Wallonie". "Recevoir ce prix après les Petites Soeurs des Pauvres, l'abbé Paul Malherbe ou Benoît Poelvoorde est un immense honneur", a déclaré Gilles Bazelaire, cofondateur de l'ASBL Kikk. "Notre ville et notre région ont besoin de modernité et c'est à cela que nous nous attelons depuis bientôt 10 ans. (...) Etre remercié de cette manière par le CCW, qui entretient à merveille notre passé, est donc un symbole fort." Fondée en 2011, l'ASBL Kikk se consacre à la mise en lumière de l'art, de la culture, des sciences et des dernières technologies. Elle organise notamment à Namur le Kikk Festival, événement international dont la prochaine édition aura lieu du 31 octobre au 3 novembre. Le spectacle qui a suivi la cérémonie, baptisé "Les fééries de Namur", a littéralement mis le théâtre en ébullition. Il était dirigé par la diva et danseuse namuroise Lolly Wish, qui se produit notamment au Crazy Horse, le célèbre cabaret de Paris. Jamais une telle revue burlesque n'avait été organisée dans la capitale wallonne et ce ne sera certainement pas la dernière. (Belga)